Le Pas de l’aiguille - Chichilianne

 

Le 22 juillet 1944, lors de la répression menée par l’armée allemande contre le Vercors, vingt-cinq maquisards chargés de protéger le Pas de l'Aiguille sont surpris par les soldats allemands qui les prennent à revers.

 

Contraints de se réfugier dans une grotte, ils sont assiégés pendant plus de trente-six heures et sept d’entre eux perdent la vie. Conscients du sort funeste qui les attend, ils décident de tenter l’impossible : profitant de la nuit brumeuse, ils sortent de la grotte et se ruent dans la pente raide qui descend vers le Trièves.

 

Malgré les balles qui fusent, les dix-huit maquisards réussissent à atteindre la vallée et à s’enfuir.