Le préventorium Les Tilleuls – Prélenfrey-du-Gua

           

En 1936, André et Hélène Guidi fondent le sanatorium des Tilleuls à Prélenfrey-du-Gua, hameau d’à peine deux cent habitants. Avec le concours du personnel de l’établissement, ils cachent au préventorium des enfants juifs en bonne santé sous de fausses identités. Ces jeunes réfugiés sont envoyés à Prélenfrey par l’OSE (OEuvres de secours aux enfants) ou par des personnes qui ont connaissance des activités du préventorium.

 

Les habitants de Prélenfrey jouent aussi un rôle important puisqu’ils hébergent les enfants les plus grands qui ne peuvent pas trouver refuge au préventorium. Certaines familles cachent également des adultes. Lorsque les Allemands arrivent à Prélenfrey en juillet 1944 au cours de la répression menée contre le Vercors, personne ne parle alors que tous savent.

 

Au total, une cinquantaine de juifs, dont une vingtaine d’enfant échappe à l’occupant grâce à la bienveillance des Guidi et des habitants. Le 30 décembre 1993, Yad Vashem décerne au couple, ainsi qu'à leur fils Georges, le titre de Juste des Nations.