Anne-Marie Mingat-Lerme « Mimi » est secrétaire de mairie à Domène à partir de 1933. Sa mère Marthe Lerme, veuve et sans emploi, loue des chambres dans sa grande maison située chemin Vieux (actuelle rue Hector-Berlioz). Celle-ci devient le lieu de refuge des personnes traquées : Juifs, jeunes appelés au Service du travail obligatoire (STO), militants en cavale, etc. Ensemble, elles s’occupent de plusieurs familles juives, venues de Paris, et réfugiées à Domène afin d’échapper aux rafles et aux déportations : les Goldsztein, Finifter et Jedinak. Elles sont aussi amenées à accueillir les parents de Félicia Przedborski, une jeune juive de douze ans. Ses parents bien cachés dans les environs du village, Félicia va vivre dans la maison des Lerme, Anne-Marie la faisant passer pour sa cousine parisienne. Rebaptisée Jeannine Chevallier, grâce à des faux papiers qu’elle lui a procuré, Félicia va rester jusqu’à la fin de la guerre avec les deux femmes.

 

Le titre de Juste parmi les nations leur est attribué le 14 mars 1983.

 

Légende photo : Mimi Mingat-Lerme, secrétaire au CDLN ( Comité départemental de libération nationale) à la préfecture de l'Isère, 1945