Château de Murinais

 

Pierre Laval, chef du gouvernement de Vichy, décide fin 1942, de fermer l'École nationale des cadres de l'État français à Uriage et de la remplacer par une école de la Milice.

Un groupe de stagiaires et de professeurs choisi de rester en Isère, accueilli par M. Saint Rémy de Pélissier, propriétaire du château de Murinais. Une résistance intellectuelle s’organise alors, mais le 13 décembre 1943, la Gestapo et la milice attaquent le château et le brûlent. Les hommes seront déportés et un seul d’entre eux reviendra. Le château accueillera le départ du trail de 24 km.