Saint-Nizier-du-Moucherotte

Ville médaillée de la Résistance

Nécropole de Saint-Nizier-du-Moucherotte © Musée de la Résistance et de la Déportation - Département de l'Isère
Nécropole de Saint-Nizier-du-Moucherotte © Musée de la Résistance et de la Déportation - Département de l'Isère

Avant le terrible assaut du 21 juillet 1944, une première tentative d’incursion dans le massif est menée par les troupes allemandes le 13 juin 1944.

Se sentant narguées par le verrouillage du massif et l’immense drapeau français flottant sur Les Trois pucelles au dessus de Saint-Nizier, les troupes allemandes lancent une attaque mais sont stoppées par les maquisards, alors électrisés par la victoire.

L’attaque recommence le 15 au petit matin alors que les troupes allemandes, équipées d’armes automatiques lourdes faisant défaut au maquisards, reprennent cette fois-ci rapidement le dessus. Résistant jusqu’à leur dernier souffle, les blessés restés sur place sont froidement achevés et le village incendié. En souvenir de ce sacrifice, une nécropole militaire est érigée à Saint-Nizier le 21 juillet 1946.